Catégorie : Montages sonores

Histoire orale, recherche-création et retour aux récits

En mars dernier, Vueltas a eu le plaisir de participer à l’exposition collective organisée par le Centre d’histoire orale et de récits numérisés de l’Université Concordia (Montréal), dans le cadre du 6e Symposium des chercheur.e.s émergent.e.s en histoire orale, récits numérisés et pratiques créatives. Pour l’occasion, une communication s’est transformée en montage sonore qui s’est transformé […]

Pajaritos

Pendant mes dernières semaines à Santiago, j’ai religieusement enregistré les sons de mes parcs et cafés préférés de la ville, avec une certaine angoisse et une nostalgie devancée. Avec quelques pièces en tête et celles qui jouaient dans les différents lieux, un mélange anxiogène s’est créé, parce que les retours et les départs sont toujours […]

Ellas

Le 8 mars dernier, près de 200 000 personnes, majoritairement des femmes, ont participé à la Marcha Feminista dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes. C’était extraordinaire et émouvant de suivre auprès de ces femmes la narration que produit une marche aussi gigantesque, parmi les sons de plus en plus forts, […]

Coraje (maduro csm)

De ma fenêtre avant, j’entends les grands rassemblements depuis des semaines en appui aux Vénézuelien.ne.s. De ma fenêtre arrière, j’entends depuis des mois des chantiers lents et sporadiques, parfois gigantesques, parfois minuscules. Ces deux trames sonores, l’une émouvante et l’autre désagréable, l’une galvanisante et l’autre insupportable, ne s’harmonisent dans mon appartement qu’avec des bouts d’une […]

Nos paroles ne sont pas immortelles

Je lisais, attablé sur la terrasse d’un de mes cafés préférés de Santiago, accompagné d’amies québécoises venues au Chili me rendre visite, puis j’ai soudainement déposé le livre qui m’enchantait par sa forme autant qu’il m’exaspérait par sa méthodologie, pour mieux saisir l’ambiance étonnement sereine dans ce quartier généralement bruyant et achalandé. Nous étions à […]

J’ai salué la mer sans dire un mot, c’était cacophonique

[Pour le projet postdoctoral « L’ici, l’ailleurs, l’identité : le corps, le son et l’écriture dans la construction d’un espace scénique transmédiatique » de María Juliana Vélez, Chaire de recherche pour une dramaturgie sonore au théâtre.] « Tengo miedo marino / tengo miedo de partirme en dos ». Francisco Victoria C’est peut-être pour ceci que j’aime tant observer les vagues : […]

Carrete

Son personas que disfrutan lo que viene sin prejuicios, sin estereotipos, y eso es lo que me hizo enamorarme de esto y hacer que carretee hasta la hora de la callampa y llegue pa’l pico a la pega. Evelyn Ce n’est pas la première fois que je vis à l’étranger et que je m’aperçois qu’il […]